Bien dans mon assiette

Septembre, retour de vacances, une blinde de choses à faire, la nostalgie des vacances terminées et le douloureux constat de la balance qui affiche une plus ou moins grande inflation. C’est la crise du kilogramme ! Alors déjà, une question nous taraude : pourquoi te pèses-tu en rentrant de vacances ? Si tu sais que tu as déconné, pourquoi t’infliger cette double peine ? #RangeDoncTaBalancePourLeMoment Soyons honnêtes, on prend tous UN PEU de poids en vacances. C’est assez logique en fait, on casse notre rythme habituel à coup de soirées et de grasses matinées, pour les plus sérieux, les salades d’été s’accompagnent quand même de quelques apéros et de glaces et pour les moins réglos, c’était carrément l’orgie de bouffe pendant plusieurs semaines. Pas de panique, y’a pas mort d’homme. Si tu as pris 2 ou 3 kilos pendant ton mois de vacances, tu arrêtes de dramatiser et tu te laisses un peu de temps car dans quelques semaines ce sera de l’histoire ancienne. Bon par contre si tu as pris 10 kilos, là tu arrêtes tes conneries et tu fais preuve d’un peu de respect à l’égard de ton corps #MerciPourLui.

Culpabiliser ne changera strictement rien donc la première chose à faire c’est de te responsabiliser et ça commence par arrêter les conneries de régimes. Enfin « arrêter », on veut même dire « ne pas commencer » de régimes à la con.  Idem pour les diètes en tout genre, n’essaie pas de tricher avec toi-même. On voit trop souvent la combinaison « je refais du sport à fond, 3 heures par jour, 7 jours sur 7, et je mange plus rien comme ça je perds vite ! ». Tous les ans c’est la même rengaine, on voit un paquet de gens stressés, pressés et affamés débarquer à la salle de sport pour passer 3 heures sur le vélo elliptique. Et tous les ans c’est pareil, mi-octobre, y’a plus personne #RealLifeBaby. Faudrait nous expliquer le concept de faire du sport par tranche de 6 semaines, on est coachs mais peut-être qu’on a raté un truc ?

Julie notre experte diététicienne l’a déjà dit : « bannissez le mot REGIME de votre vocabulaire ; se rééduquer au niveau alimentaire ce n’est pas se priver et se frustrer, c’est adopter de nouveaux comportements… ». Concrètement ça veut dire que tu dois rééquilibrer ton alimentation QUALITATIVEMENT et QUANTITATIVEMENT. Parce que si prise de poids il y a, déséquilibre nutritionnel il y a aussi (idem dans l’autre sens, en cas de perte de poids trop importante et/ou involontaire).

 

Et notre experte elle en dit quoi ?

Alors pour résumer : oui il faut manger de tout, non tu ne supprimes pas totalement les féculents pour tricher #EffetYoyoBonjour, oui tu rééquilibres ton assiette #OnTaMisUneImageEnDessousAuCasOu, non tu ne manges pas comme ton mec quand tu fais la moitié de son poids #EtInversement, oui tu manges en fonction de ton ressenti à toi et non tu ne manges pas comme ton voisin juste pour faire pareil #LeMoutonCestBonMaisDansLassiette.

 

 

On le répètera toujours et pour tout : chaque individu est différent donc nos besoins sont différents. 😉

Mel&Mary #MM

Suivre:

1 Commentaire

  1. Hélène
    3 septembre 2018 / 11 h 30 min

    Merci pour cet article !
    Moi aussi j’ai pris quelques kilos pendant les vacances, trop de restos !
    J’aurais une question : moi je compte le nombre de calories que je consomme et je ne me sens absolument pas frustrée, qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *