S.O.S. courbatures

 

« Vendredi matin 7h, le réveil sonne…

Je ne sens plus mon corps, que se passe-t-il ? J’ai pris une cuite hier soir ? Mais non, j’étais avec ma copine Mel, je l’ai accompagnée à son cours de BodyBoxing. Pu**** je peux plus bouger, je tente d’attraper mon téléphone pour éteindre ce fichu réveil mais je ne sens plus mon bras. Je suis comme paralysée, j’ai dû être empoisonnée au Curare, je vais claquer c’est sûr #Mayday.

15 minutes plus tard…

Je suis toujours dans mon lit, étonnement encore en vie. Après un roulé-boulé douloureux, je rampe jusqu’aux toilettes et là c’est le drame ! Je tente de m’assoir sur la cuvette… Bordel mais qui a conçu des WC aussi bas ? #RamasseTesJambes Puis pour me rafraîchir, je bois un peu d’eau et là erreur fatale : je tousse et ça me défonce les abdos. Un camion a dû me rouler dessus, c’est pas possible autrement. Tant bien que mal, je déambule vers mon tél et j’appelle Mel pour savoir si elle est encore en vie. Elle décroche, je lui raconte mon réveil éprouvant puis elle pouffe de rire l’air détendue « ah mais c’est rien, c’est juste des courbatures ! What ? Mais on ne m’avait pas prévenue ! »

Tu t’es bien marré en lisant ça ? Rappelle-toi que tu devais moins rire le jour où ça t’est arrivé #Niahahahaha (à lire avec une petite voix démoniaque qui fait flipper sa mère).

Et ça nous est TOUS arrivé un jour. Qu’on soit sportif du dimanche, sportif confirmé, et même coach. Et ça nous arrivera encore.

 

Pourquoi ?

Parce que les courbatures, c’est NORMAL !

Ce qu’il faut comprendre, c’est que ton corps il aime le confort, c’est dans sa nature. En gros, si tu ne le pousses pas, il continue de faire ce qu’il sait faire tranquillement, de la manière la plus économique possible. Mais comme tu décides de te bouger les fesses, tu vas le sortir de sa zone de confort. Tu vas par exemple te remettre au sport après des années sans activité #FiniLeFarniente. Ou tu vas aller faire une grande sortie VTT alors que tu pratiques habituellement la natation #TuChangesTonEntrainement. En gros, tu choques ton organisme. Tu lui mets un gros uppercut alors qu’il n’a rien demandé et ça il n’aime pas bien. Résultat ? Ton corps râle. Il te fait une espèce de manifestation « Pas content ! Pas content ! Pas content ! » façon Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre. Bref, ton corps te dit merde, il se rebelle et compte bien te le faire sentir : bonjour les COURBATURES !

Et pourquoi ça fait si mal ?

Imagine 2 secondes, tu arrives au cours de Bodyboxing avec ta bonne volonté et ton petit corps pas habitué. Lui (ton corps), il ne va pas se démonter, il va encaisser, donner tout ce qu’il peut et il ira jusqu’à puiser dans ses ressources. Tes muscles eux, qui s’activent depuis le début du cours, se prennent quand même un tsunami dans la face, ils finiront épuisés et un peu traumatisés. Et c’est ce traumatisme qui est à l’origine des courbatures. On parle alors de microlésions musculaires. Hop hop hop ! Arrête de stresser dès que tu entends le mot « lésion » et ne pense pas 1 seconde à utiliser cette excuse pour arrêter d’aller au sport #BienEssaye. Rassure-toi, ces microlésions sont tout à fait normales et même nécessaires. Tes fibres musculaires ainsi lésées, vont se reconstruire en se consolidant. C’est ainsi que tu te renforces musculairement et ça c’est bon pour ton corps et pour ta santé.

 

Questions pour un Champion

Tu dois certainement te poser 1 milliard de questions alors on va tenter d’y répondre. Enfin 1 milliard faut pas exagérer mais en voici déjà quelques-unes qu’on nous pose très souvent :

  • Comment faire passer les courbatures ?

Tu arrêtes de croire au Père Noël, à la Petite Souris et aux licornes et tu fais comme tout le monde : tu attends que ça passe et tu souffres en silence #RealLife. Non plus sérieusement, là encore pas de remède miracle. Les courbatures sont une adaptation normale du corps et il faut laisser le temps à tes muscles de se régénérer #PatienceMonPti. Le repos c’est la clé ! Même si aujourd’hui il est difficile de prouver scientifiquement que telle ou telle méthode agit directement sur les courbatures, tu peux toujours te faire du bien avec : des étirements doux, un massage, de la balnéothérapie etc… pour favoriser ta récupération musculaire.

  • Combien de temps durent les courbatures ?

En général, les douleurs arrivent entre 12h et 72h après l’effort. Donc quand le lendemain de ta séance, tu n’as pas (encore) mal, ne crie pas victoire #TonCorpsEstUnFilou. Et en moyenne, les courbatures vont rester entre 1 et 5 jours après l’effort. Alors qu’on s’entende bien, si t’as des courbatures pendant 5 jours c’est que tu t’es entraîné un peu fort quand même #VasYMolloRoboCop. Mais surtout, cela dépend des personnes, de la durée et de l’intensité de l’entraînement, de ta forme du jour, de ton habitude à l’effort, etc…

  • « Coach, si j’ai des courbatures, c’est que j’ai bien travaillé ? »

Non les courbatures ne sont pas synonymes d’un entraînement efficace. Comme dit plus haut, les courbatures surviendront suite à des efforts inhabituels et non en fonction de si tu as « bien travaillé ». Tu peux donc avoir fait une très bonne séance sans avoir de courbatures le lendemain. Et inversement, si tu as des courbatures, ça ne veut pas forcément dire que ton entraînement était plus performant que d’habitude #TasComprisOuOnRecommence?

  • « Et toi Coach, tu n’as plus de courbatures à force ? »

Les collègues seront certainement d’accord avec nous pour vous répondre un bon gros : LOL ! Certes, à force de s’entraîner, le corps devient plus endurant et plus résistant, mais à chaque nouveau #ChocDeLOrganisme, on se prend une rafale de courbatures comme tout le monde. On le répète : les courbatures nous concernent TOUS dès lors qu’on pratique une activité physique et sportive #CestLeJeuMaPauvreLucette.

  • Est-ce que je peux faire du sport malgré les courbatures ?

Si les courbatures sont légères et supportables, tu peux t’entraîner en adaptant ton entraînement et en privilégiant des efforts modérés. Donc oublie tout de suite cette excuse pourrie pour rater ta prochaine session de sport. En revanche, si les courbatures sont fortes et douloureuses : TU TE REPOSES ! Et tu reprends l’entraînement quand ça va mieux #QuandTarrivesAMarcherSansBoiter.

 

Et notre expert Médecin du Sport, il en dit quoi ?

 

 

Mel&Mary #MM

Suivre:

4 Commentaires

  1. Max
    14 mai 2018 / 22 h 16 min

    Salut les artistes
    Merci pour ces nouvelles infos.
    Au moins on a compris qu’ on était pas seul dans l effort et que les courbatures valait mieux en faire des alliées par une pratique plus régulière .
    On va tâcher de retenir la leçon, motivés, motivés lol
    A bientôt pour de nouvelles brèves 😊

  2. Bernard
    13 mai 2018 / 18 h 37 min

    Ohhh que oui miss melina m’en a fait des courbatures ! ! A ne plus bougé pd 4 jours, à marcher en crabe parce que t’arrivais mm plus à avancer normalement.. mème empêcher ton homme de s’approcher de tes pecs : nonnn chéri ne me touche pas ! !! J’ai tropppp mal ahhhh ! ! Souffrance ! ! Mais on s’y habitue et puis ça devient presque un quotidien…alors oui j’ai appris à les aimer mes courbatures. .. Et je dirai mm qu’elles peuvent me manquer…

  3. Juju !
    13 mai 2018 / 18 h 20 min

    Les courbatures, ces fidèles amis ! Toujours avec moi dans les bons et les mauvais moment, ça c’est des vrais potes !!!

  4. Hobbit
    13 mai 2018 / 18 h 06 min

    Genial!!!!! Je crois que l expérience des toilettes un lendemain de legday parlera a bcp de monde!!!! <3 <3 <3
    C genial les filles! Cintinuez comme ça

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *