J’ai mal à mon Sport

Sport - mal à mon sport by Mel&Mary - 1

J’ai mal à mon sport

Attention cher lecteur, si tu as décidé de vivre dans le Monde des Bisounours #ToutLeMondeIlEstBeau #ToutLeMondeIlEstGentil, ne lis pas cet article. Sinon, bonne lecture. Bien sûr, ce qui suit n’engage que nous… Tu dois certainement te demander « ben alors les filles, qu’est-ce qui se passe ? ». Et ben, y’a qu’on en a marre.

 

Ça m’éneeeeeeeeeerve !

On en a marre :

Des gens qui cherchent à vendre un produit…

…grâce à des slogans racoleurs « brûle ta graisse » « perds du poids » « sèche vite » comme si le simple fait de perdre du poids changeait tout #BenNon, comme si pour être heureux il fallait absolument faire un 36 #ToujoursPas, correspondre à une taille #EncoreMoins, rentrer dans une case #NonMerci. Et sinon, vous vous intéressez un peu à vos clients, à leur santé et à leurs besoins ou seulement au chiffre que la balance affiche et au nombre de chiffres sur le chèque à la fin ?

Des influenceurs qui étalent une réalité biaisée…

…par des photos et vidéos mises en scène #FakeLife. À part jouer au jeu de la surenchère et encourager les stéréotypes, qu’avez-vous à dire ? #PasGrandChose Grâce à vous, on retrouve à la salle un tas de personnes complexées qui essaient de vous ressembler. Dès l’adolescence, des gamines toutes mimis viennent faire du fitness pour changer leur corps car elles sont trop ceci ou pas assez cela. Chez les mecs, idem, on se bourre de poudre pour avoir les mêmes pecs que son influenceur préféré. #Genial Alors on a envie de leur demander aux influenceurs « qui êtes-vous pour influencer les gens au fait ? ». Permettez-nous de vous rappeler que quand vous estimez « influencer les réseaux sociaux », pendant ce temps dans le monde, il y a de vrais gens qui créent de vrais vaccins contre de vraies maladies… #RealLife

Des gens qui vont à la salle depuis que « Strong is the new sexy »…

…parce qu’il leur faut absolument le dernier cul à la mode (en ce moment c’est celui de Kim Kardashian mais quand la mode du Skinny à la Kate Moss va revenir, ça va pleurer dans les chaumières) ; ces mêmes gens qui se prennent en photo et/ou se filment dans le vestiaire avant même d’avoir commencé leur séance, pour prouver à la planète Instagram qu’ils ont fait leur « Training of the day » #TuVeuxUneMedaille ? Et ces mêmes gens qui font leur séance scotchés à leur téléphone, incapables de couper 1h de la réalité virtuelle, regardant Facebook toutes les 2 minutes, répondant à leurs messages, … #TesPartoutMaisTesNullePart Faut-il rappeler qu’une séance est 100x plus efficace sans téléphone (ou autre distraction d’ailleurs) ?

Des gens qui viennent faire du sport pour pé-cho lourdement…

…à moins que ton club de sport ne s’appelle Pécho.com, arrête de croire que la meuf qui court sur son tapis a envie que tu viennes lui taper la convers’. En fait t’as pas compris mais elle est occupée là, ben ouais, elle s’entraîne. Pour rappel, une meuf en brassière a juste chaud, et quand elle fait des squats, merci d’arrêter de la reluquer avec insistance ; on te voit caché derrière le poteau, ou pire, quand tu fais semblant d’aller remplir ta gourde #TrueStory. C’est sûr qu’à force de voir passer des pubs chelou sur ton ordi du genre « achète une meuf en 30 secondes », tu oublies que dans la vraie vie, ça ne se passe pas comme ça. #EhOuaisMonPote

Sport - mal à mon sport by Mel&Mary - 2Voilà des exemples de ce qui nous fane le cerveau, et il y en aurait des centaines d’autres… Tout ça pour dire qu’on en a ras la casquette des vendeurs d’illusions, des influenceurs à deux balles, des clichés dans le sport, des stéréotypes de merde, des moutons qui suivent des tendances douteuses, de la superficialité et de la vulgarité qui ternissent l’image et les valeurs du sport. On n’en peut plus de cette #FakeAttitude. Eh les gens, et si on arrêtait de partir en cacahuètes ? C’est donc ça qu’on va transmettre aux générations futures ? On dira à nos enfants, « ma fille, va faire des squats pour avoir un beau fessier » et « mon fils, je t’ai acheté un pot de prot’ pour faire gonfler tes pecs » ? Au vu du constat actuel carrément flippant, Mel&Mary risquent d’interdire à Mini-Mel et Mini-Mary le téléphone et internet jusqu’à leurs 30 ans #AuMoins.

 

Le sport est un état d’esprit

Sport - mal à mon sport by Mel&Mary - 3Quand on sait qu’un influenceur a plus d’abonnés qu’un athlète champion olympique, on panique, on déprime, on s’énerve, mais surtout on s’interroge… #WTF Mais qu’est-ce que c’est que ce bordel ? Il est passé où le sport, vrai et authentique ? Ils sont passés où les gens qui font du sport pour être en bonne santé, pour bien vivre mais aussi bien vieillir ? Ils sont où ceux qui font du sport pour muscler leur corps mais aussi et surtout leur cœur ? Est-ce qu’il y a encore des personnes qui s’entraînent pour le plaisir, pour s’aérer l’esprit, pour se sentir bien ? Est-ce qu’il y a encore quelqu’un qui s’entraîne pour se dépasser, repousser ses limites, améliorer ses performances ? Qui fait encore du sport pour gagner confiance en soi, pour être fier de soi et se sentir capable de ?

Pour nous le sport, c’est tout ça. Ça te fait te sentir vivant, ça te permet de prendre conscience de ton corps, et ça te donne goût à l’effort. #LeSportCestLaVie Bien plus qu’une simple pratique, c’est un véritable état d’esprit. D’ailleurs on fait du sport pour soi, pas pour les autres. Par exemple, en tant que coachs, nous nous entraînons en dehors de nos heures de travail car pendant nos cours nous sommes concentrés sur nos élèves, à la différence d’un entraînement personnel qui reste un « temps pour soi ».

 

Et toi pourquoi tu fais du sport ?

Sport - mal à mon sport by Mel&Mary - 4Quelles sont tes motivations ? Le sport c’est une histoire personnelle alors pose-toi quelques questions : que veux-tu ? Pourquoi ? De quoi as-tu besoin ? Quelles activités pourraient t’attirer ? As-tu déjà essayé telle ou telle activité ? La motivation c’est la clé de la durée. On rencontre trop de personnes qui font le « Yo-yo du sport » c’est-à-dire qui pratiquent, qui s’arrêtent, qui reprennent, qui s’arrêtent encore, etc… Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont pas trouvé THE motivation. Voilà pourquoi tu dois te poser les bonnes questions pour définir tes propres raisons de faire du sport. #AutoBrainstorming

Pour te donner quelques exemples, nos clients viennent nous voir pour : avoir moins mal au dos, être moins stressé, se défouler, avoir plus de souffle, perdre quelques kilos, se mettre à la course à pieds, préparer une compétition sportive, s’assouplir, se détendre, prendre un moment pour soi, etc… Bref, tout un tas de raisons qui ne finissent pas nécessairement sur les réseaux sociaux parce que c’est leur histoire personnelle et que la victoire, la reconnaissance et la récompense, elle est à chaque séance. #EtCaCestLeKiff

 

Inspirations

Pour ceux et celles qui sont accros aux réseaux sociaux, voici quelques profils de sportifs qu’on trouve inspirants parce qu’ils sont authentiques dans l’effort et pas trop édulcorés.

Et comme chez Mel&Mary on aime mener la vie dure aux stéréotypes #LesClichesTresPeuPourNous, découvre ces 4 meufs qui font de la boxe et/ou de la musculation et ces 2 mecs qui font du Yoga :

Sport - mal à mon sport by Mel&Mary - 5

Natasha Vincent

Sport - mal à mon sport by Mel&Mary - 6

Erin Maw

Sport - mal à mon sport by Mel&Mary - 7

Dylan Werner

Ashley Guarrasi

Rachael Newsham

Patrick Beach

Mel&Mary #MM

Crédits Photo – Marina Picon Photographie.

Suivre:

6 Commentaires

  1. 11 avril 2019 / 11 h 07 min

    Coucou les stars

    Enchanté par ce nouvel édito, une grand cri pour une prise de conscience nécessaire pour faire barrage à tous ces clichés qui n’ont
    qu’un objectif celui de faire croire à une minorité (encouragée par les médias), qu’ils sont les meilleurs et les plus beaux et à l’autre majorité qu’ils sont incapables, car pas assez ceci ou cela….

    A tous ces influenceurs, sans aucun doute qu’une bonne séance de psychothérapie, leur ferait prendre conscience que derrière cette fake recherche, se cache un profond mal-être, car il est plus facile de se faire gonfler les pectoraux que de faire sa propre introspection…..cherchez dans le dico vous avez les muscles pour soulever le dico et en tourner les pages, de là à comprendre le sens des mots, y’a pas encore d’hormones pour faire gonfler les neurones, dommages ce serait la fortune assurée, lol

    Le drame de la vie de ces illusionnistes, c’est lorsque tout s’ effondre ou tout s’arrête, bonjour les dégâts

    Bonne continuation en attendant vos prochains écrits

    Max

  2. 11 mars 2019 / 7 h 41 min

    Bonjour les filles
    Très bien écrit et très bien exprimé. Complètement d’accord avec vous…..
    Sportivement. Chantalcoach /body concept coaching

  3. Hamadache
    10 mars 2019 / 20 h 51 min

    Superbe remontée de bretelles comme d habitude très concret et très réaliste bravooo continuer ainsi

  4. Myriam
    10 mars 2019 / 20 h 07 min

    Pr moi l sport c tt ce que vous venez d decrire. Heureusement q’il y existe des coachs passionnes com vs. Pr moi c ma coach claudia qui m’a m redecouvrir et prendre conscience d mon corps et j suis motivee plus q jamais car j vois la difference et j m sens mieux ds mon coros. Pr tous les coachs com vs j vous dis a gd merci

  5. Paloma
    10 mars 2019 / 13 h 12 min

    J’adore
    Heureusement une bande de gaulois résiste !
    Dépassement de soi c’est le mot d’ordre

  6. MARIE GIN
    10 mars 2019 / 10 h 04 min

    Comme dab les filles belle prise de paroles ( enfin d ecriture!!!). Nous sommes tellement ds un monde de paraître que nous oublions qui nous sommes et ce que nous voulons. Nous, adultes sommes en capacité ( enfin normalement) de nous en rendre compte mais nos enfants ( ados pr ma part) sont plus vulnérables!! Il faut donc être vigilants au quotidien pr leur montrer ce qu est la vraie vie et ses valeurs!!
    Merci Mel et Mary
    Bizz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *